lundi 17 novembre 2014


Élections au Comité Technique d’Établissement(CTE)

Jeudi 4 décembre 2014

Personnels en fonction à l’université, nous sommes 

tous concernés par ces

élections !


NOUS SOMMES L’UNIVERSITÉ

FAISONS-LA AVEC LA FSU !!

Depuis les précédentes élections (octobre 2011), vos représentants FSU ont activement
défendu vos droits et vos intérêts, comme vous pouvez le constater en lisant les comptes rendus sur l’Intranet 1 . En particulier :
 ils ont soutenu une politique d’amélioration des rémunérations, de stabilisation et
de titularisation des agents contractuels ;
 ils ont mis en lumière les pièges de la pseudo-« autonomie financière » liée au
passage de l’université aux Responsabilités et compétences élargies (RCE), qui
conduisent à la dégradation des conditions de travail ;
 ils se sont opposés aux projets de course au gigantisme qui font fi des conditions de
travail et de la démocratie (fusion des universités lilloises, statuts de la COMUE) ;
 ils ont assuré le secrétariat du Comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) en parfaite indépendance vis-à-vis de la direction.
Vos représentants FSU, quelle que soit l’instance (Conseils centraux, Comité
technique, CHSCT, CPE, Commission paritaire des agents non titulaires) respectent
leur mandat, travaillent en coordination et vous tiennent informés des projets de
textes et des débats.


Le CTE est consulté obligatoirement sur les sujets et les projets de texte suivants :
- l’organisation et le fonctionnement de l’université ;
- la gestion prévisionnelle des effectifs, des emplois et des compétences ;
- les règles statutaires et relatives à l’échelonnement indiciaire ;
- les évolutions technologiques et de méthodes de travail et leur incidence sur les personnels ;
- les grandes orientations en matière de politique indemnitaire ;
- la formation et développement des compétences et qualifications professionnelles ;
- l’insertion professionnelle ;
- l’égalité professionnelle, parité et lutte contre toutes les discriminations

Pour nous, à la FSU, le CTE n’est pas un simple lieu d’information, de pseudo « dialogue social ». Il est la première instance de lutte où nous mettons en œuvre la stratégie visant à gagner de meilleures conditions de
travail pour les personnels.

Ce scrutin déterminera aussi la composition du CHSCT : les résultats définiront en effet la répartition des sièges au CHSCT entre les organisations syndicales représentatives au CTE. Or le CHSCT est une instance cruciale qui émet des avis sur la politique de prévention des risques, diligente les visites et enquêtes dans les composantes et lesservices et constitue un outil pour mettre la direction face à ses obligations en terme de sécurité, de conditions de travail et de prévention des risques psycho-sociaux.

Le vote FSU, c’est choisir de défendre la fonction publique d’État au service de tous et refuser l'instauration d’un traitement inégalitaire des personnels suite à des décisions statutaires et professionnelles prises par les directions d'établissements.
Le vote FSU, c’est choisir une fédération syndicale ayant des représentants issus de l’ensemble des catégories de personnel (BIATOSS, chercheurs, enseignants et enseignants-chercheurs), lesquel continueront l'action qu'ils ont menée au CTE de l'Université Lille 2 pour :
 dénoncer les décisions arbitraires et autoritaires, les discriminations ;
 œuvrer à la résorption de la précarité ;
 défendre l’amélioration des conditions de travail de tous (service, hygiène et sécurité) ;
 revendiquer la reconnaissance des qualifications de chacun, l'accès de tous les personnels à la
formation continue ;


 faire le bilan de l’introduction de la badgeuse pour les BIATSS : la FSU souhaite que les règles de gestion des contrôles horaires soient assouplies (suppression du lien entre la fiche horaire individuelle et KELIO ; mise en place d’un système d’horaires variables avec des périodes de présence obligatoire, par exemple 9h -16h, pour les personnels administratifs...).
Voici la liste de nos candidats aux élections du CTE :


1. ENCLOS Philippe (MCU – FSJPS)
2. FAUCHER Sylvaine (AENES - ILIS)
3. NIEDDU Alessandro (AENES - siège)
4. HUBERT Hervé (PU – ILIS)
5. DEMOLIN Marie-Paule (BIB - SCD)
6. SANTRÉ Fabien (ITRF - SCAPS)
7. KLUZA Jérôme (MCU – Médecine)
8. BRUNO Isabelle (MCU – FSJPS)
9. DUQUESNOY Christine (ITRF - BAIP)
10. BAL Amadou (AENES - IMMD)
11. DESLÉE Carine (MCU – IMMD)
12. BIELECKI Djazia (ITRF - FSJPS)
 13. DIAKIESE Serge (ITRF - siège)
14. GUÉRARD Stéphane (MCU – FSJPS)
15. DEHAIES Pierre (ITRF - FSSEP)
16. ALAM Thomas (MCU – FSJPS)
17. DEMEESTER Marie-Christine (AENES - IUT)
18. FARDOUX Olivier (MCU – FSJPS)
19. VASSEUR Francis (MCU-PH – Médecine)
20. PLANQUE Jean-Claude (MCU – FSJPS)